Le carnet d’artiste

Femmes 2019 – Féminicides

Jeanne-Bordeau-2019-Femmes-Feminicides

Mots-clés : « Féminicides », « Grenelle des violences conjugales », « Dégenrer », « Trans », « Post me too », « Le mâle-être », « La cheffe », « le père devient optionnel », « Elisabeth II l’insubmersible », « Aimer son âge », « Eco-féminisme », « Ecologie cutanée »

Féminicide l’ignoble

« Féminicide » sera donc l’un des mots de 2019. Avec près de « 149 » femmes mortes à cause de « violences conjugales ». Le 3 septembre, « Marlène Schiappa », la « Secrétaire d’Etat chargée de L’Egalité entre les femmes et les hommes » préside « Un Grenelle des violences conjugales ». « Elle s’appelait Christine Renon » symbolise une autre forme de souffrance féminine, la souffrance psychologique au travail : « Christine Renon » s’est suicidée dans l’école qu’elle dirigeait. 

Dégenrer

Les femmes revendiquent aussi la nécessité de « dégenrer ». Dire stop aux carcans des sexes. Le préfixe « trans » est l’un des préfixes de l’année. La question du « transgenre » et de son acceptation a aussi mobilisé les femmes. 

On entre dans la société « Post MeToo », on en a assez d’un monde « pensé pour les hommes ». La « Cheffe » prend le pouvoir. Oui, l’égalité c’est tout de suite et maintenant : « le féminisme je veux tout » se répand. Et, cette égalité se traduit même par une nouvelle liberté : « avec la loi bioéthique, le père devient optionnel ». Les hommes, eux, se cherchent entre « masculinisme » et « mâle de vivre ».

Des figures et des engagements 

Des femmes inspirantes en 2019 ? Oui, de « Elisabeth II l’insubmersible » à l’actrice « Saoirse Ronan » ou « Ingrid Levasseur », « Christine Lagarde » « Sibeth N’Diaye ». 

A propos d’engagement, puisqu’il faut « aimer son âge », il convient de prendre soin de soi avec une « beauté engagée », une « clean beauty », un « éco-féminisme ». Et il faut aussi respecter « l’écologie cutanée » c’est-à-dire la qualité de vie de sa peau.

Did you like this? Share it!

Un commentaire pour “Femmes 2019 – Féminicides

Laissez un commentaire