Le carnet d’artiste

Société 2015 – Peurs

Société 2015 - Peurs

Mots clés : Fichés S, e-rencontres, binge drinking, ville polluée, colère des eaux, super citoyen, les décroissants, la sobriété heureuse, peur sur la ville, livraisons à domicile, e-tourisme, Google, Charlie Hebdo, attentats de Paris, capitale abasourdie, carton rouge, planète Ovalie, damnés de la mer, SOS, changer tout, révolution de l’ADN, bébé sur mesure, Mars, l’ennui à l’école, réalité virtuelle, résistants. 

Pourquoi un fond noir ? Parce que le monde est incroyablement troublé dans une chorégraphie chaotique où se télescopent les événements. Qui est au centre de cette chorégraphie imprévisible ? Le “moi“ et des “peurs“ !

« Peur sur la ville » : des salles de spectacles désertées : entre 40 et 70% de réservations en moins pour les dîners au restaurant depuis  la mi-novembre. Des « fichés S » surveillés de prés. 

Sommes-nous condamnés à ne plus sortir de chez nous ? A rencontrer l’autre par « e-rencontres »  interposées ?  » E-rencontres » comme une parade face aux fléaux modernes tels que « le binge drinking », cette pratique qui consiste à atteindre un état d’ébriété le plus vite possible et qui frappe 33% des 15-24 ans !

« Peur sur la ville » : ville « polluée » et « la colère des eaux » à l’origine des intempéries qui frappent par exemple l’Ariège en février 2015, ingrédients d’angoisses supplémentaires pour le citoyen qui se doit d’être un « super-citoyen“.

Dans ce contexte existent les  « décroissants » qui  seraient plus de 10 millions en Europe, ils prônent la « sobriété heureuse » si chère au penseur Pierre Rabhi. Ils veulent se simplifier la vie et moins consommer, sans être des marginaux ! 

« Peur sur la ville », mais pourquoi donc ? On peut rester dans son salon, toujours « plus connecté » afin de commander en ligne et opter pour « les livraisons à domicile ». En 2015, s’envole le marché de la livraison de repas de restaurants à domicile via ordi, tablette ou smartphone. Il devrait peser 90 milliards d’euros en Europe en 2019. Et pour être sûr de bien choisir ses vacances, on teste sa destination en mode « e-tourisme« . 

« Peur sur la ville », car qui peut bien échapper à « Big Brother » ? A l’aide de nos recherches sur le net,  » Google » peut raconter notre année 2015 : le terme le plus recherché est « Charlie Hebdo » suivi de « attentats de Paris » et « tour de France ».

« Tour de France », le sport nous offre une dose d’exemplarité et de vertu par procuration ? Pas avec la « FIFA » qui mérite un « carton rouge ». Plusieurs hauts responsables de la Fédération internationale de Foot arrêtés en mai 2015 pour méga corruption… Si l’on veut voir les choses en noir mais de façon positive, embarquons pour  la « Planète Ovalie ». Ce sont bien les Néo-Zélandais de noir vêtus qui remporte la Coupe du Monde de Rugby !

« Peur sur la ville » au milieu d’un lexique éprouvant : « les damnés de la mer », « Djihad », « S.O.S »… On pourrait être étouffé par tous ces mots qui déchantent. Alors le refrain de Michel Jonasz, « changer tout », se retrouve au milieu des analyses journalistiques post premier tour des élections régionales. Face au « FN » il faudrait (enfin) «  changer tout » !

« Changer tout » et même l’ADN. Dans ce magma d’actualités brûlantes, la « révolution de l’ADN «  pourrait passer inaperçue. Il est tout de même possible de modifier « sur mesure«  le génome d’un homme, d’une plante, d’un animal. Une évolution majeure pour soigner un gène malade, mais le risque de dérapage est grand si l’on ne se limite pas à la thérapie génétique classique. Gare au désir de créer des « bébés sur mesure » ! 

De l’eau salée ruisselle de façon saisonnière sur « Mars », annonce la NASA en septembre 2015. Cette découverte émerveillera peut-être les écoliers et collégiens. En présentant sa réforme du collège, la ministre de l’éducation indique en effet que 71% des élèves du collège se disent victimes de « l’ennui à l’école ». Une réforme ne suffira pas à ôter l’envie de regarder le plafond blanc de la classe plutôt que le tableau noir.

D’ailleurs, le tableau de la société serait vraiment noir si, il n’y avait pas « Mars » et la  « la réalité virtuelle » !

« Etes-vous résistants ? » interrogent certains magazines. Evidemment, oui vous l’êtes ! Ce n’est certainement pas ce « peur sur la ville » qui vous empêchera de savoir si… Si les sabres lasers brillent toujours sur Coruscant !

Avec ou sans panoplie de Jedi, le “moi“ est bien au centre de ce monde en chaos. Nous reconstruisons un écosystème avec nos peurs et nos souhaits, nourris par la “réalité virtuelle“. 

Cette réalité virtuelle“ faite de fictions, de guerre des étoiles, de numérique est un rempart bien mince face à la réalité. En effet, “état islamique“ et “Daech“ sont des mots qui s’infiltrent dans tous les espaces de notre vie.
Le “moi“ n’est donc plus un refuge face aux fracas des angoisses mondialisées !

Did you like this? Share it!

Un commentaire pour “Société 2015 – Peurs

Laissez un commentaire